Cédric MATHON
Psychologue
N° ADELI : 309302479 (Qu'est-ce ?)
Cédric Mathon, psychologue à Alès

40 boulevard du Midi
30 100 Alès
(Gard, France)

06.02.31.19.20
04.66.43.77.22

A qui m'adresser : les différents "psy"

Le psychologue

Les psychologues sont des professionnels de la psychologie ayant suivi un cursus universitaire de cinq ans en psychologie. Outre ses connaissances approfondies des maladies psychiques, il est formé à l’entretien clinique, à l’écoute et au soutien.

En fonction de son champ de références – la psychologie regroupe de nombreux courants théoriques et pratiques (psychologie clinique, cognitive, comportementale, développementale, sociale, animale, différentielle, expérimentale,…) – le psychologue peut être un professionnel du fonctionnement psychique et des psychopathologies, du comportement humain, de la personnalité ou même des relations interpersonnelles. Son approche et/ou son champ d’intervention peut aussi l'amener à recourir à des tests psychologiques (capacités intellectuelles, tests de personnalité,...).

Les psychologues interviennent dans tous les domaines de la société (éducation, santé, social, travail, sport, etc.) pour préserver, maintenir ou améliorer le bien-être ou la qualité de vie de l'individu et sa santé psychique, développer ses capacités ou favoriser son intégration sociale. Par conséquent, selon leur spécialisation (pratique clinique, orientation professionnelle, psychologie scolaire, psychologie du travail, etc.), ils utilisent des méthodes d'intervention spécifiques basées sur des approches théoriques variées.

Par ailleurs, selon leur lieu d'activités, les psychologues peuvent se spécialiser dans l'un ou l'autre de ces secteurs, toucher un public particulier (jeunes, adultes, entreprises, chômeurs, etc.), travailler en entretiens individuels ou en petits groupes. Ils peuvent exercer soit de manière indépendante, dans leur propre cabinet, soit au sein d'institutions, entreprises, administrations, etc. et collaborent souvent avec d'autres professionnels de l'action sociale (assistants sociaux, éducateurs sociaux, logopédistes, psychomotriciens, psychiatres, etc.).

Quoi qu’il en soit, le titre de Psychologue est, en France, protégé et reconnu par l'Etat depuis 1985.

Le psychiatre

Le psychiatre, à la différence des autres praticiens ici evoqués, est d'abord un médecin. Le titre de psychiatre fait donc partie d’une spécialisation des études de médecine qui vise à donner des connaissances sur les maladies mentales.

De par son statut de médecin, il est habilité à signer des feuilles de soins et à prescrire des traitements pharmaceutiques.

Le psychothérapeute

De manière schématique, le terme de psychothérapeute renvoie à tous les praticiens qui se donnent pour objectif de soigner par des moyens psychiques des patients souffrant de psychopathologies, c'est-à-dire de difficultés psychologiques, émotionnelles, comportementales, sociales,...

La psychothérapie est donc un « outil » commun aux nombreux professionnels intervenant dans le champs de la psychologie. On peut être par exemple à la fois psychologue et psychothérapeute, ou bien psychiatre et psychanalyste,...

A la diversité des troubles répond la diversité des thérapies (cure psychanalytique, thérapie cognitive, familiale ou comportementale, psychodrame, relaxation, art-thérapie,…). Le thérapeute aide en effet son patient à analyser, comprendre et résoudre ses problèmes et conflits psychologiques à travers un filtre théorique et méthodologique qui guident et orientent sa pratique.

En raison même de la diversité des troubles et des approches théoriques, le titre de psychothérapeute recouvre une réalité de formations diverses et variées et compte des professionnels originaires de formations différentes mais qui partagent tous néanmoins une communauté de pratique : la psychothérapie.

En l’absence de formation initiales spécifique, la profession de psychothérapeute est accessible à partir de cursus de formation très variés. La profession peut ainsi être exercée par des médecins psychiatre, des psychologues, mais également par des professionnels n’étant pas issus de ces deux filières classiques de formation universitaire.

C’est afin de limiter les abus que la loi française à décider d’encadrer la délivrance du titre de psychothérapeute (loi du 24 juin 2009 - « Hôpital, patients, santé et territoires »). Attention toutefois : contrairement à la médecine, il n'existe pas de délit d'exercice illégal de la psychothérapie mais uniquement, éventuellement, un délit d'usage illégal du titre de psychothérapeute, de psychologue.

Le psychanaliste

Le psychanaliste est formé à une méthode particulière de psychothérapie, la psychanalyse. Il a nécessairement fait sur lui-même un travail approfondi dans ce sens, complété par une période d'une ou deux années de pratique supervisée. Il est le plus souvent membre d'une société de psychanalyse, car c'est seulement à cette condition qu'il peut désormais pratiquer légalement la psychothérapie.

Il n'y a jamais eu de reconnaissance officielle du statut de psychanalyste dans aucun pays. Par souci d'indépendance, la majorité des analystes ne le souhaitent d'ailleurs pas. Beaucoup d'entre eux considèrent la psychanalyse comme un domaine à part, distinct de toute autre discipline, et refusent à ce titre l'étiquette de psychothérapeute...